Présentation


A la suite de l’approbation par le Comité militaire de l’Union Européenne (CMUE) du concept « Air Rapid Response » et dans le cadre de la présidence française de  l’Union  Européenne, la France organise un exercice de déploiement de base aérienne pour illustrer en partie ce concept et contribuer à le développer. Cet exercice a également pour but d’améliorer l’interopérabilité au sein de la communauté des forces aériennes de l’Union Européenne.

Le cœur du concept consiste en un mécanisme de génération de forces, à partir d’une base de données de modules abondée par les Etats-membres, qui pré identifie leurs possibles contributions. Son objectif est de s’entraîner en vue de raccourcir le délai entre le moment où l’autorité politique (c'est-à-dire l’UE) décide de la pertinence d’une action et le moment où la première capacité opérationnelle est présente sur le terrain.

 

La base aérienne déployable est un outil central dans la perspective d’opérations montées à grande distance. La nécessité d’entraînement pour accroître son efficacité est avérée.

L'exercice BAPEX 08 répond à cet objectif.


Ouvert à la participation des pays de l'Union Européenne, dont 6 nations ont répondu favorablement (Allemagne, Belgique, Italie, Pologne, Roumanie), son scénario repose sur le traitement d'une catastrophe naturelle dans une situation d'instabilité politique, impliquant le déploiement d'une base multinationale et la mise en oeuvre d'un Centre de recueil et d'évacuation des ressortissants (CRER).