Au coeur de l’Europe de la Défense

Publié le par BRP/CDAOA

La Politique Européenne de Sécurité et de Défense (PESD) s’appuie sur des organismes multinationaux et des institutions de l’Union européenne : Comité Politique et de Sécurité (COPS), Comité Militaire de l’UE (CMUE), l’Etat-Major de l’Union Européenne (EMUE), et l’Agence Europénne de Défense (AED).

Afin de vous aider à comprendre la place et le rôle de chacun, chaque jour dans la news letter, nous vous présenterons un de ces comités.


Le comité politique et de sécurité (COPS) suit la situation internationale dans le domaine de la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) ainsi que la politique étrangère de sécurité commune (PESC). Composé des ambassadeurs des pays membres, il joue un rôle central dans la définition et le suivi de la réponse de l’Union européenne à une crise. Sous l’autorité du Conseil de l’UE, le COPS est notamment chargé d’assurer le contrôle politique et la direction stratégique d’une opération de gestion de crise. Ce dispositif est complété par des procédures civiles et militaires de gestion des crises et d’un centre de situation.
Le comité fournit des avis au Conseil afin de contribuer à la définition des politiques et coordonne les différents groupes de travail dans le domaine de la PESC.
Il adresse des directives au comité militaire de l’UE (CMUE) et reçoit des avis et des recommandations de ce dernier. Le président du CMUE, qui participe, en cas de nécessité, aux réunions du COPS, assure l’interface avec l’état-major de l’Union euroopéenne (EMUE).
Le COPS est égalemetn responsable, sous l’autorité du Conseil, de la direction politique du développement des capacités militaires. Dans ce cadre, il bénéficie de l’avis du CMUE, assisté de l’EMUE.
Le COPS est l’instance du Conseil qui traite des situations de crise et examine toute les options envisageables. Il propose donc au Conseil les objectifs politiques à poursuivre et recommande un ensemble cohérent d’options afin de répondre à la crise.

Commenter cet article